Réalisation d’un centre de santé équipé à Cascas
Free
Projets réalisés

Réalisation d’un centre de santé équipé à Cascas

Le centre de santé de ce village bien que vétuste, est l’un des rares de l’Île, les habitants de plus d’une dizaine de localités s’y rendent pour les soins de santé. Outre les habitants de Cascas, le projet touchera environ 10 000 personnes habitant dans ces localités ne disposant pas de centre de santé. En période hivernale, plusieurs localités restent inaccessibles à partir de la route Nationale N°2. 

Les récentes lois sur la régionalisation, l’élargissement des compétences des collectivités locales et la création de plusieurs communes d’arrondissement et de communautés rurales créent un environnement institutionnel plus favorable à l’approche du développement à la base. L’amélioration des conditions de vie dans les zones de grande précarité peut être abordée en partenariat avec les communautés de base concernées (associations de jeunes, de femmes, comités de quartiers, association socioprofessionnelles, etc.) mais aussi avec les nouvelles municipalités plus proches et plus responsables vis à vis des populations.

La couverture sanitaire s’est dégradée durant la dernière décennie. De 404 818 habitants pour un hôpital en 1988 la population par structure sanitaire est passée à  465 510 en 1993, et à environ 494 000 en 1995, soit plus de 3 fois la norme de l’OMS. On compte 8 médecins pour 100 000 habitants et les dépenses publiques de santé représentaient, en 1998, 2,8 % du PIB. 40 % de la population a accès aux services de santé sur la période 1995 – 96, (ce qui laisse environ 4,7 millions de personnes sans accès aux services de santé). L’OMS a estimé la mortalité maternelle pour l’ensemble du Sénégal à 1200 décès maternels pour  100 000 naissances vivantes en 1990.

Le village de Cascas avec ses 3 000 habitants est situé sur l’Île à Morphile dans le Département de Podor (Région de Saint – Louis) à 18 km de Médina Diatbé sur la Route Nationale N°2.

Le centre de santé de ce village bien que vétuste, est l’un des rares de l’Île, les habitants de plus d’une dizaine de localités s’y rendent pour les soins de santé. Outre les habitants de Cascas, le projet touchera environ 10 000 personnes habitant dans ces localités ne disposant pas de centre de santé. En période hivernale, plusieurs localités restent inaccessibles à partir de la route Nationale N°2.

Partenaires : 

  • collectivité locale de l’île à Morphile et de Cascas 

Localisation :

  • Le village de Cascas, avec ses 3 000 habitants est situé sur l’Île à Morphile dans le Département de Podor (Région de Saint – Louis) à 18 km de Médina Diatbé sur la Nationale N°2

Début et fin : 

  • 2004 – 2005

Objectif global :

  • Améliorer les conditions de vie des populations de Cascas,.

Objectifs spécifiques :

  • Réalisation d’un centre de santé fonctionnel 
  • Assurer l’accès des populations les plus vulnérables (femmes et enfants) du village de Cas Cas aux médicaments essentiels en collaboration avec l’hôpital régional de Ndioum et de l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar. 
  • Renforcer les capacités d’organisation, de gestion communautaire et de prise de décision démocratique des acteurs 

Activités : 

  • Construction du centre de santé
  • Formation
  • Mise en place des médicaments
  • Suivi
  • Evaluation et rapport
  • Autonomie de gestion

Bénéficiaires/acteurs :


Bénéficiaires directs : 

  • 13000 personnes Indirects : environ 15 000 habitants des villages environnants.

Bailleurs : Fondation VITOL enda Eau Populaire


Responsable du Projet :
Dr Malal TOURE
Coordonnateur enda – eau populaire

Début et fin : 2004 – 2005

Short Description

Le centre de santé de ce village bien que vétuste, est l’un des rares de l’Île, les habitants de plus d’une dizaine de localités s’y rendent pour les soins de santé. Outre les habitants de Cascas, le projet touchera environ 10 000 personnes habitant dans

Course Info

Search